b) Les différentes techniques d'extraction des huiles essentielles

Il existe diverses méthodes pour extraire les huiles essentielles, celle la plus utilisée étant la distillation par entrainement à la vapeur. L’extraction des huiles essentielles peut être réalisée à partir des fleurs, des feuilles, des racines ou encore des graines de la plante.

  • La distillation par entrainement à la vapeur 

Datant de plus d’un millénaire, il s’agit de la méthode la plus ancienne et la plus utilisée pour obtenir une huile essentielle de qualité.

Le principe est simple :

   Il consiste à faire passer un courant de vapeur d’eau dans une cuve contenant les plantes. Sous l’action de l’humidité et de la chaleur les huiles essentielles volatiles se libèrent. Ensuite cette vapeur d’eau et d’huile essentielle passe dans un serpentin refroidi par de l’eau. La vapeur se condense alors dans le serpentin, et retourne à l’état liquide. Ce liquide, mélange d’eau et d’huile essentielle est recueilli dans un essencier qui sépare les deux éléments. En effet, l’huile essentielle est non miscible à l’eau et plus légère donc elle se retrouve dans la partie supérieure de l’essencier.  
L’ensemble du dispositif utilisé pour l’hydrodistillation est l’alambic :

   Ce dispositif est composé d’une cuve dans laquelle on place les plantes à distiller. Les plantes sont dissociées de l’eau dans la même cuve. La cuve est chauffée et recouverte par un chapiteau qui est prolongé par un col de cygne, celui-ci est raccordé à un serpentin de refroidissement. Pour cela, celui-ci est plongé dans une cuve d’eau froide. Le serpentin débouche sur l’essencier, muni de deux robinets. Celui du bas  permet de recueillir l’hydrolat ou eau florale et celui du haut l’huile essentielle.

 Distillation fr

  

  • L’extraction par pression à froid ou expression 

 Expression a rod

   Cette technique s’applique aux huiles citronnées et agrumes (comme le citron, l’orange, la mandarine). Les écorces ou les zestes sont pressés par une machine ou à la main pour en recueillir les huiles. L’extrait alors recueilli se nomme « essence aromatique » et non « huile essentielle » car il n’y a aucune modification chimique.

 

  • L’extraction au CO2 supercritique 

  Très moderne, très coûteuse, cette méthode consiste à faire passer un courant de CO2 à haute pression qui fait éclater les poches à essence et entraîne les substances aromatiques.

 Co2

 

 

Il existe d’autres méthodes d’extraction comme l’extraction par solvant ou l’enfleurage mais uniquement pour la parfumerie et non pour la thérapie.

  • L’extraction par solvant 

     Cette méthode est utilisée pour obtenir des huiles florales extrêmement parfumées. Les plantes et le solvant sont placés dans un récipient et chauffés pour favoriser l’extraction des huiles par le solvant. La mixture ainsi obtenue est ensuite filtrée et devient ce que l’on appelle un «concret», qui est alors mélangé à de l’alcool, refroidi et filtré. Après évaporation de l’alcool, reste l’huile très parfumée, appelée «absolu».

Hydrodis

 

  •  L’extraction par enfleurage :

   Cette technique est très sophistiquée et plus trop utilisée. Elle est réservée pour réaliser des huiles florales de très grande qualité et est essentiellement utilisé pour les fleurs qui supportent mal l’action de la chaleur (comme le jasmin, la violette). Les pétales fraîchement cueillis sont étalées sur de la graisse sur des châssis de verre qui sont remplacés toutes les 24 heures, les huiles essentielles saturant progressivement la graisse. Le composé obtenu, appelé «pommade», est lavé avec de l’alcool qui, après évaporation, produit l’huile parfumée.  

  • La macération :

 La macération est semblable à l'enfleurage. Elle est employée pour extraire les huiles essentielles à partir d'ingrédients tels que la vanille qui est trempée dans des cuves d'huile jusqu'à ce que les pièces parfumées se dissolvent. L'huile peut être chauffée pour accélérer le processus. La macération peut durer plusieurs années. En général, on utilise de l'huile de tournesol pour la macération.

 Enfleurage close up 1

 

 Extraction graisse enfleurage

 

Voici quelques chiffres de rendement pour mieux comprendre le prix et la puissance des HE:

- Pour 100 Kg de fleurs de Lavande on obtient environ 0,7 Kg d'HE

- Pour 100 Kg de Thym (plante entière) on obtient environ 0,2 Kg d'HE

- Pour 1 tonne de citrons entiers on obtient environ 3 à 5 Kg d'HE

- Pour 4 tonnes de pétales de Rose on obtient environ 1 Kg d'HE

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×